Section 2

La dureté de la dent grâce à l’émail

Cette petite partie est la plus solide, la plus dure du corps humain. En comparaison en termes de degré de dureté sur l’échelle de Mohs, l’émail de la dent atteint 5, tandis que le verre ou l’acier ordinaire atteignent 5.5 et le diamant 10.

Puisque celle-ci résiste même aux effets destructeurs du feu, il n’est pas rare de voir des médecins légistes s’en servir pour des fins d’identification. L’émail demeure toutefois très sensible face aux acides et doit être à l’abri de ceux-ci, notamment grâce à l’élimination de la plaque dentaire par le brossage.