Professions dentaires dentistes-spécialistes

Professions dentaires dentistes-spécialistes

Les dentistes-spécialistes en dentisterie

Plusieurs raisons peuvent vous amener à consulter une dentiste spécialiste et ce, librement :

  1. Parce que vous désirez un second diagnostic, un 2e avis.
  2. Parce que le traitement demande une procédure ou technique plus précise.
  3. Parce que vous souhaitez une alternative aux traitements proposés par votre dentiste selon la condition ou cas.
  4. Tout simplement parce que votre dentiste vous y réfère.

En plus d’avoir complété un doctorat en médecine dentaire, un dentiste-spécialiste a suivi une formation universitaire supplémentaire d’une durée variant de deux à quatre ans.

 

L’orthodontiste 

La spécialité de l’orthodontiste consiste entre autre au diagnostic, correction et traitement de l’alignement de la dentition.  Le suivi en orthodontie requiert généralement plusieurs mois, voire même quelques années et se déroulera en étroite collaboration avec votre dentiste.

Bien qu’il soit possible de faire un traitement orthodontique en clinique dentaire avec votre dentiste, ce dernier n’hésitera pas à vous référer à ce professionnel, notamment pour son diagnostic aiguisé et pour la précision des traitements ou la pose d’appareils orthodontiques dont les boitiers métalliques communément appelés « les broches ».

Le parodontiste

Le traitement des maladies et conditions concernant les gencives et tissu parodontal relève de la parodontologie. Afin de conserver vos gencives saines, votre dentiste vous réfèrera au parodontiste qui lui vous prodiguera des soins précis, dont des séances de détartrage et des greffes de gencives. Ce qui veut dire que conjointement, vous aurez un suivi à la fois avec votre dentiste traitant et votre parodontiste, impliquant la nécessité d’une excellente communication entre les deux professionnels.

L’endodontiste

Ce spécialiste se charge des traitements qui sont liés à la pulpe dentaire dont le traitement de canal, mais aussi les traitements relatifs aux racines des dents dont les abcès et kystes.

Grâce à l’étude plus poussée de cette particularité de la dentition, grâce à une pratique constante des mêmes traitements répétés et grâce à l’instrumentation plus élaborée pour ces types de traitements, votre dentiste vous y référera volontiers s’il détecte une moindre complexité à votre cas. Il peut aussi pour votre simple confort opter pour ce service en vous offrant la possibilité de subir un traitement de moins longue durée et d’une plus grande précision.

 

 

Le pédodontiste

La pédodontie est une spécialité de la médecine dentaire axée sur la clientèle pédiatrique, c’est-à-dire : les enfants. Tout comme votre dentiste, le pédodontiste pratique tout l’éventail des soins dentaires, des soins d’hygiène, à l’obturation, de l’extraction chirurgicale en passant par le traitement de canal. Ses installations, équipements et surtout son approche, font en sorte que le traitement dédié aux enfants soit plus facile et rapide.

Le prosthodontiste

Ce dernier, à ne pas confondre avec un denturologiste, a complété des études de médecine dentaire avant d’entreprendre une spécialisation sur la restauration esthétique et le remplacement des dents manquantes et est donc habilité à fabriquer des prothèses fixes.

Lorsqu’un cas demande une reconstruction importante impliquant une partie prothétique ou des problèmes majeurs liés à l’occlusion, le dentiste préférera référer son patient vers le prosthodontiste.

 

 

Le chirurgien maxillo-facial

Il est le spécialiste des opérations chirurgicales complexes de la bouche et du visage. Ainsi, votre dentiste peut faire appel à ses services et vous y recommander lorsque les dents de sagesse présentent une certaine complexité, pour une fracture de la mâchoire, une reconstruction du visage, la nécessité d’une anesthésie autre que locale, etc.

Bon nombre de chirurgien maxillo-facial travaillent en clinique privée, mais certains d’entre eux pratiquent aussi dans le milieu hospitalier, notamment concernant les chirurgies de patients accidentés pour la reconstruction de l’ossature faciale.

Les spécialistes des maladies de la bouche

Une autre spécialité de la médecine dentaire divisible en trois branches distinctes consiste à l’étude des maladies de la bouche.

La médecine buccale

Elle consiste au diagnostic et traitement non-chirurgical des maladies de la bouche et des troubles liés notamment aux articulations temporomandibulaires (ATM).

La pathologie buccale et maxillo-faciale

Cette discipline se spécialise sur l’identification (entre autre microscopique), le traitement non-chirurgical et gestion des maladies de la bouche.

La radiologie buccale et maxillo-faciale

Elle vise l’étude et l’interprétation des radiographies buccales/faciales mais aussi de tomodensitométrie (CT-Scan). Pour votre dentiste, certaines de ces images sont plus difficiles à interpréter, dont celles où la présence d’un kyste ou d’une tumeur y figure.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).